Low-Key session avec la famille et Alex

neotrinos · mars 01, 2017 · Articles, D750, Journal, People, photo, Portrait, strobism · 0 comments

 

La semaine dernière je m’étais fixé comme objectif de réaliser un portait de famille dans un  style Low-key.
C’est donc un Mercredi, en début de soirée que j’ai convaincu toute la famille de se prêter au jeu dans le garage, où j’avais installé un mini studio improvisé !

La composition du set-up : donc une softbox sur la gauche équipée d’un flash Sb-800, un fond noir acheté en promo sur Amazon, qui n’avait encore jamais servi, et un réflecteur sur la droite pour déboucher un petit peu les ombres, même si au final je suis parti sur un rendu assez sombre. J’ai shooté avec un simple 50mm f1.8D à 100 iso et f10 pour avoir une image assez net et surtout pour m’assurer que l’arrière plan serait bien noir, ce qui est le principe du Low-key, ne voir que ce qui est éclairé par le flash.
Le flash est déclenché à distance avec des yongnuo rf-602.J’ai ensuite effacé  la soft box en post-traitement, et bossé sur les lumières et le nettoyage de peau à travers différentes techniques de dodge and burn et de frequency separation, peux être que je ferais un article expliquant ces méthodes, mais si vous regardez sur Youtube, vous trouverez pléthore de tutos sur le sujet.

Le mieux est de vous laisser juger par vous-même à travers un avant-après.

 

Après le nettoyage et la retouche il a fallu assembler les différents protagonistes, au sein de la photo finale, et je pense que c’est là, qu’on se rend compte, à quel point il est important d’avoir un protocole de prise de vue strict, parce-que les légères différences d’angles des têtes et d’éclairages complexifient grandement l’assemblage.
Cependant j’ai beaucoup appris de ce petit exercice et je me suis surtout beaucoup amusé ! Merci encore à toute ma famille de s’être prêtée au jeu ! =)

Fort de cette expérience, et encore hypé par le process, j’ai contact Alex pour réaliser une photo de lui dans son studio.
Il a eut l’idée géniale, d’utiliser des câbles jack de tel sorte qu’on dirait vraiment des dread-locks futuristes.
Sur cette photo, le set-up est à peu près le même, sauf qu’on a rajouté une lentille de Fresnel pour éclairer la table de mix, et un néon derrière Alex, pour le détacher du fond. Là par-contre j’ai shooté avec un grand-angle pour avoir également la table de mix dans le cadre.

 

Voilà, merci d’avoir lu ce petit article,  j’espère que ça vous a plu,  je me suis dit que montrer les backstages pourrait peux être amener un plus. J’essaye d’améliorer le site en même temps, et je découvre toujours WordPress, n’hésitez pas à me donner votre avis, un retour ça fait toujours plaisir. Je vous laisse avec la galerie du projet, cliquez juste sur la miniature et à bientôt pour de nouvelles aventures. Vers l’infini et au-delà ! ( je m’emballe un peu …)

 

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *